Historique

0fc6d9f2 0b9d 4cee a1a8 e80a648fc91a

Historique

Afficher l'image d'origine

XIV ème siècle

Vraisemblablement installé dans le lit d’un très ancien bras de la Seine, le fossé de l’arsenal s’impose comme une frontière naturelle de la ville fortifiée voulue par Charles V en 1366 pour se défendre des assauts ennemis.

XV ème siècle

Plus proche d’un marais que d’un fleuve, ce bras mort de la Seine (qu’est le fossé de l’arsenal) est, cependant, suffisamment en eau pour que l’on y pratique la pêche, à la grenouille notamment, objet d’un fermage concédé par la ville à des particuliers.

XVI-XVIII ème siècle

Les travaux de fortification et d’aménagement des fossés se poursuivirent au fil des siècles, de sorte que le fossé de l’arsenal est devenu un bassin à flot pendant les périodes de crue du fleuve, et aménagé a tour de rôle pour le commerce ou les besoins militaires.

XIX ème siècle

Début le l’ère moderne de l’histoire des canaux de paris et du « port de l’arsenal ».

1802

Napoléon Ier confie à un fidèle de la campagne d’Egypte, Pierre Simon Girard, la charge de mener a bien les travaux de construction d’un canal qui doit permettre l’adduction d’eau propre dans paris depuis la rivière d’Ourcq et la marne.

1806

Parallèlement aux travaux des canaux de l’Ourcq, St Martin et St Denis, les projets de l’empereur comprennent la construction d’un véritable port dans le bassin de l’Arsenal.

1813

Le canal de l’Ourcq débouche sur le bassin de La Villette au prix de travaux coûteux.

1815-1818

Chute de l’Empire.

La Monarchie restaurée sans mettre en cause totalement le projet de Napoléon Ier, décide d’en concéder l’achèvement et l’exploitation a une compagnie privée : La « Compagnie des Canaux de Paris ».

1825

Achèvement du canal Saint Martin, et du bassin de l’Arsenal au terme de 23 ans de travaux, permettant d’alimenter à 60% les besoins en eau de la capitale, et de développer le trafic de navigation fluviale au rythme de l’industrialisation des faubourgs.

1859

Sous Napoléon III, Haussmann confie à l’ingénieur Belgrand la couverture du canal Saint martin dans sa partie aval (actuel boulevard Richard Lenoir), le long chômage qui en résulte éprouve durement les intérêts de la « Compagnie des Canaux de Paris ».

1876

La grande démotivation économique du concessionnaire, et une « affaire » d’eau vendue pour des intérêts privés plutôt que pour les besoins de la capitale pousse la ville à racheter l’ensemble du réseau fluvial constitué par les canaux de l’Ourcq, Saint Martin et Saint Denis.

XX ème siècle

1880-1900

Travaux de reconstruction et d’approfondissement du bassin de la villette, élargissement du canal st martin.

1906

Couverture du canal St martin en prolongement de la voûte Richard Lenoir, jusqu'à l’écluse du temple.

1920-1973

« l’H.P.L.M. », importante compagnie de navigation en eaux intérieures, installe ses ateliers dans le bassin de l’Arsenal

1973-1983

Les bâtiments de « l’H.P.L.M. » sont vendus à l’entreprise « Sani-Central » qui y entreposa ses faïences sanitaires ce qui valut à l’arsenal, le sobriquet de « port-bidet ».

1983

La Ville de Paris et la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris décidèrent d'unir leurs efforts pour doter la capitale d'un véritable port de plaisance, dont la gestion a été confiée à l'Association pour le Port de Plaisance de Paris Arsenal.

 

XXI ème siècle

2008

La Ville de Paris confie, à l’entreprise Fayolle Marine, la gestion du Port de l’Arsenal. Fayolle Marine crée un nouvel espace pour la plaisance : la Halte Nautique de La Villette, ouverte au 1er juillet de la même année.

Fayolle Marine offre maintenant un total de 194 postes d'amarrage pour des bateaux de 6 à 25 mètres et tous les services portuaires indispensables.

2009

Fayolle Marine entreprend des travaux de rénovation du Port : remplacement des pontons et des bornes à eau et électricité, mise en place de pompes de récupération des eaux usées, mise en place du tri selectif sur les pontons, aménagement d'une salle de détente pour les plaisanciers, etc...

 2010

Création d’une filiale "Fayolle Plaisance" pour la gestion du Port de Nogent sur Marne.

Fayolle Marine et Fayolle Plaisance obtiennent la triple certification par le bureau VERITAS :

- ISO 9001 (Qualité)

- OHSAS 18001 (Sécurité)

- ISO 14001 (Environnement).